Depuis 1997, le groupe belge Kinepolis propose une expérience cinéma unique dans 114 complexes et 1106 salles de 9 pays. En plus d’une sélection de films de qualité et de salles équipées de technologie de pointe, Kinepolis met un point d’honneur à offrir un maximum de confort et de sécurité aux spectateurs. Pour cela, le groupe compte depuis longtemps sur la technologie des bâtiments de Siemens dans ses 11 complexes belges. Elle lui permet d’assurer la continuité, y compris pendant la période du Covid, grâce à des systèmes de ventilation, de vidéosurveillance et de contrôle d’accès contrôlés et commandés au niveau central.

Pour Kinepolis, le confort a toujours été un élément central de l’expérience cinéma. C’est le groupe belge qui a notamment défini la norme en matière d’angle de vision idéal et d’« expériences immersives ».

Mais en période de pandémie, le confort, c’est aussi avoir la certitude que toutes les mesures ont été prises pour limiter au maximum le risque de contamination. En prévision de la réouverture des salles en juin 2021, Kinepolis a donc élaboré un protocole de redémarrage, où le système de gestion technique des bâtiments Desigo de Siemens occupe une place centrale.

Respirer d’aise

« La crise sanitaire a été une période difficile pour tous les collaborateurs de Kinepolis », déclare Carl Lenaerts, Country Manager. « Surtout le deuxième confinement à partir de fin octobre, car il a été beaucoup plus long. Pendant cette période, nous avons pris le temps de peaufiner nos protocoles en vue d’une réouverture en toute sécurité, conformément aux dispositions fédérales et régionales. »

Celles-ci insistent notamment sur la qualité de l’air. « À partir du 9 juin 2021, nous avons de nouveau pu accueillir jusqu’à 200 personnes par salle », explique Tiny Vande Voorde, National Facility Manager. « Mais il faut que le taux de CO2  à l’intérieur reste sous les 900 ppm (parties par million), signe que la ventilation est suffisante. En tant qu’exploitant, nous devons donc être en mesure de surveiller ces valeurs en permanence et d’intervenir si nécessaire. C’est pourquoi nous avons décidé de passer à la nouvelle version du système de gestion technique des bâtiments Desigo, associé à des détecteurs de CO2. »

Transparence inégalée

Grâce à Desigo, les facililty managers de chaque complexe Kinepolis peuvent compter sur des mesures d’une fiabilité absolue, consultables en tout lieu et à tout moment. Mais ce n’est pas tout. « Tiny et moi pouvons aussi suivre la situation dans chacune de nos 137 salles de cinéma en Belgique grâce à la connexion entre le Desigo de Siemens et notre système Microsoft Power BI », ajoute Carl.

« Je reçois chaque matin un rapport sur les valeurs de chaque salle via Power BI, ce qui me permet de voir d’un seul coup d’œil si tout se passe bien. Si ce n’est pas le cas, je prends contact avec Tiny ou le responsable du complexe. La plupart du temps, ils sont déjà au courant du problème, ont trouvé la cause et tout est sous contrôle. Cette transparence inégalée est un gage de tranquillité d’esprit à tous les niveaux de l’organisation : nous sommes certains que les visiteurs seront toujours accueillis dans des conditions optimales. »

Sécurité à l’intérieur et autour du cinéma

Outre Desigo, Kinepolis utilise Siveillance Video pour centraliser et uniformiser le contrôle d’accès SiPass ainsi que la sécurité à l’intérieur et autour des complexes de cinéma belges. Tiny : « La sécurité est passée dans une autre dimension avec la crise du corona. Grâce à la vidéosurveillance, nous sommes en mesure de surveiller activement le flux de visiteurs. Si une file se forme quelque part, ou si un groupe reste trop longtemps au même endroit, un des stewards est averti par la salle de contrôle. Il peut alors demander gentiment aux gens d’avancer. Quant aux visiteurs, ils ne remarquent même pas la vidéosurveillance. »

La sécurité à l’extérieur du complexe est importante également. « Pendant le confinement, le contrôle social a disparu. Nous avons été confrontés à plusieurs effractions et tentatives d’effraction. C’est pourquoi le système de sécurité à l’intérieur et autour du complexe reste désormais activé en permanence. La mise à niveau de Siveillance Video a aussi rendu le contrôle à distance plus facile et chaque irrégularité est signalée par un message. »

Durabilité et continuité

En plus d’optimiser l’expérience cinéma, Kinepolis veut également réduire son empreinte écologique. « La connexion directe entre le système de réservation et le système de climatisation y contribue activement », précise Tiny. « S’il y a moins de spectateurs dans une salle, le chauffage s’adapte. Et le système signale immédiatement les écarts de valeurs, ce qui nous permet de détecter rapidement les fuites ou les déperditions. »

L’objectif commun de Kinepolis et de Siemens est d’assurer en permanence la continuité. « Offrir un maximum de confort et de sécurité était déjà notre priorité avant la crise sanitaire », poursuit Carl. « Les discussions avec Siemens sur la révision de notre système de gestion technique des bâtiments datent de 2018. Notre but a toujours été de mettre en place des solutions à long terme. »

« Là où Kinepolis se démarque, c’est que nous allons toujours un pas plus loin », ajoute Tiny. « Prenez la ventilation par exemple : nous avions décidé de mettre l’accent sur cet aspect bien avant les règles annoncées pour la réouverture. Du coup, nous étions fin prêts pour le 9 juin. Nous pouvons à présent nous concentrer sur la reprise de nos activités et sur notre cœur de métier : offrir jour après jour un moment inoubliable aux cinéphiles. »

Après avoir lu cet article, êtes-vous curieux de savoir comment la technologie peut également améliorer votre infrastructure ? Contactez-nous!