Mesurer, c’est savoir. Du moins si les résultats de la mesure sont corrects et offrent des indications exactes sur les paramètres recherchés. C’est pourquoi ArcelorMittal a investi l’année dernière dans le nouveau débitmètre clamp-on de Siemens. Le Sitrans FS 230 est déjà utilisé sur deux conduites, mais le géant de l’acier est à ce point convaincu de ses mérites qu’il veut généraliser l’utilisation de cet appareil comme alternative aux mesures électromagnétiques.

Un système de mesure alternatif

La fabrication de l’acier est un processus qui nécessite de grandes quantités d’eau. Chez ArcelorMittal, le débit dans les conduites est mesuré par des débitmètres électromagnétiques en ligne. Mais cela ne va pas toujours sans problème. « L’eau contient des matières polluantes qui chargent les capteurs », explique Iwein Muyllaert, le préposé aux techniques de traitement. « Le nettoyage préventif des débitmètres électromagnétiques nous oblige à arrêter la production pendant huit jours. »

C’est pourquoi ArcelorMittal s’est mis en quête d’une meilleure solution et s’est tout naturellement tourné vers Siemens étant donné les bonnes relations qui unissaient déjà les deux entreprises. « Le timing était parfait : nous venions de lancer le Sitrans FS230, notre nouveau débitmètre clamp-on. Il répondait à toutes les exigences d’ArcelorMittal. C’est un appareil facile à installer et à utiliser, moins cher, et qui convient à toutes les applications où l’agent à mesurer peut être nocif pour des capteurs ordinaires », explique Nicolas Verhaeghe, ingénieur des ventes pour l’instrumentation de processus chez Siemens.

Configuration test en parallèle

Le nouveau débitmètre clamp-on est utilisé dans l’aciérie depuis novembre. Pour l’instant, seules deux conduites d’eau en sont équipées, en parallèle avec les compteurs actuels, mais il est prévu de remplacer totalement les compteurs électromagnétiques par la suite. Il est vrai que les nouveaux débitmètres présentent de nombreux avantages : ils sont faciles à installer soi-même, moins coûteux et ne posent aucun problème de charge, ce qui évite de devoir mettre la production à l’arrêt.

Comme les deux types d’appareils fonctionnent en parallèle pour l’instant, la comparaison est facile. « Les valeurs des deux sont pratiquement identiques », affirme Patrick Braeckman, responsable instrumentation de l’usine. « Nous pouvons voir à tout moment la valeur de performance à l’écran, ce qui nous permet de vérifier la précision des mesures d’un seul coup d’œil. Ces bons résultats, et les nombreux avantages du nouvel appareil, nous ont rapidement convaincus. »

En savoir plus ? Découvrez notre gamme complète de débitmètres clamp-on.