Le monde cherche des solutions pour limiter le réchauffement climatique. L’utilisation des énergies renouvelables issues du secteur de l’électricité pour réduire les émissions dans tous les secteurs est la clé pour décarboner l’économie mondiale. Elle ouvre la voie à de nouveaux modèles économiques pour les fournisseurs d’énergie.

Plus personne ne peut nier la crise climatique. La pression politique pour accélérer la décarbonation continue de monter dans les pays industrialisés et la lutte contre l’effet de serre est devenue un facteur décisif dans les politiques énergétiques mondiales. Depuis l’Accord de Paris de 2015 sur l’élimination des émissions nettes de gaz à effet de serre à l’horizon 2030 – 2050, signé par 174 pays, la part de l’électricité issue de sources renouvelables est déjà passée à 25 % dans le monde. La question est à présent de savoir comment diminuer les 60 % d’émissions carbone en dehors du secteur énergétique.

Téléchargez le nouveau livre blanc de Siemens sur le « Power to X » 

Aujourd’hui, l’e-hydrogène est la clé d’un futur sans carbone. Ce livre blanc vous dit tout ce qu’il faut savoir sur les dernières solutions « Power to X » et vous présente des cas d’utilisation pour l’industrie, les services publics et les promoteurs ainsi que des exemples parlants de réalisations pratiques.

Vers un monde sans carbone

La réponse à cette question est le « Power to X », qui permet de convertir l’énergie renouvelable en e-hydrogène ou en e-carburants de synthèse pour pouvoir alimenter d’autres secteurs (industrie, chauffage, mobilité…) en énergie renouvelable. Son potentiel environnemental et économique est énorme. L’e-hydrogène peut être employé pour le chauffage dans les installations industrielles et résidentielles ou pour alimenter des véhicules fonctionnant sur piles à combustible. Au besoin, lorsque la quantité d’énergie renouvelable dans le réseau devient trop faible, il est possible de le reconvertir en électricité. Le réseau de gaz fait alors office de batterie géante pour le stockage de l’énergie à long terme.

L’e-hydrogène peut également servir de base pour synthétiser de l’e-ammoniac sans émission de carbone et – par la réutilisation du CO2 – des e-hydrocarbures ou e-méthanols carboneutres, contribuant ainsi à décarboner l’économie. Les camions et navires fonctionneront aux e-carburants et les avions pourront même voler au e-kérosène. L’e-ammoniac est une matière première entrant dans la fabrication des engrais, tandis que l’e-méthanol est un produit chimique de base largement répandu. Et comme le « Power to X » est compatible sans adaptations ou presque avec l’infrastructure existante des carburants fossiles, le changement peut s’opérer à une vitesse jamais vue.

Les enjeux de la décarbonation profonde

Le « Power to X » est une pièce essentielle de la transition énergétique. Il existe de nombreux cas d’utilisation pour l’industrie et les services publics, et les solutions globales de Siemens permettent à chacun d’exploiter son potentiel au maximum. Pour en savoir plus sur la décarbonation profonde – quelles sont les opportunités offertes par les e-carburants, comment en tirer parti et, surtout, avec quels avantages pour vous – lisez le livre blanc de Siemens sur le « Power to X ».

Par Marc Engelhardt, un journaliste indépendant basé à Genève, Suisse