Les bâtiments intelligents doivent être conçus de manière intelligente. Et pour être en mesure d’exploiter tout leur potentiel, il faut qu’ils puissent communiquer correctement avec leurs utilisateurs. Par ailleurs, les nouveaux immeubles de bureau doivent être le moins énergivores possible tout en offrant une grande flexibilité d’utilisation et un maximum de confort. Un domaine dont Siemens a fait sa spécialité. En savoir plus sur les bâtiments intelligents : téléchargez le livre blanc.

Les bâtiments représentent aujourd’hui près de 40 % de la consommation mondiale d’énergie. Or ce pourcentage pourrait être revu sensiblement à la baisse en faisant appel à des systèmes intelligents, étudiés pour rendre les bâtiments plus efficaces et économes en énergie. Mais comment intégrer ces exigences dans la conception d’un bâtiment ? Nous avons interrogé Christoph Leitgeb, responsable Construction Office chez Siemens Smart Infrastructure.

Une nouvelle manière de travailler

La tendance aux espaces de travail flexibles que l’on constate depuis quelques années ne fera que s’accentuer à l’avenir. On estime qu’ils représenteront 30 % des surfaces de bureau des entreprises d’ici dix ans. Christoph Leitgeb : « Il faudra par conséquent que les bâtiments puissent s’adapter de plus en plus à l’évolution des besoins et tenir compte, par exemple, de la création de postes de travail ultra flexibles, de l’innovation et, bien entendu, des attentes des travailleurs. Et nous constatons aussi ce besoin de flexibilité chez les locataires, qui sont moins enclins à vouloir se fixer à long terme. Un bâtiment intelligent peut donc offrir une réponse appropriée », commente Christoph Leitgeb.

Le jumeau numérique

Le “Building Twin, ce que nous appelons le jumeau numérique, est la plateforme qui gère les interactions entre le bâtiment et ses occupants. Il nous permet d’accéder aux systèmes du bâtiment pour consulter des données en temps réel et les exploiter de manière optimale pour les diverses applications », poursuit-il. Un Building Twin offre une multitude de nouvelles options, comme le suivi des performances, l’analyse des pannes et la maintenance préventive. Tout cela est désormais possible à distance grâce à l’IoT. La digitalisation de bâtiments existants exige néanmoins un niveau minimum d’automatisation.

Quels avantages pour l’utilisateur ?

Le bâtiment augmentera l’efficacité et la productivité des procédures de travail, car il pourra communiquer avec les utilisateurs. Siemens utilise pour cela l’application Comfy. Dès qu’elle est installée sur le smartphone d’un collaborateur, ce dernier est en mesure de communiquer avec le bâtiment de différentes manières via le logiciel. Il peut notamment régler la température et l’éclairage dans son propre espace de travail, chercher et réserver des salles de réunion et des postes de travail libres, ou trouver des collègues dans le bâtiment.

Qui ne rêverait pas de telles conditions de travail ?

Lisez l’interview avec Christoph Leitgeb dans son intégralité