Energy Star Award 2019Depuis les années 70, la société Eastman Chemical Company applique une politique d’optimisation énergétique sur tous ses sites, ce qui lui a valu entre autres d’être distinguée à huit reprises comme partenaire de l’année par l’Agence américaine de protection de l’environnement (EPA). La durabilité est aussi une priorité de l’unité de production Eastman Gand-Sud. C’est pourquoi elle a mis en place en 2017 un système de gestion énergétique intégré de Siemens, afin de pousser encore plus loin l’optimisation de sa consommation.

Eastman Gand-Sud n’est qu’un des 40 sites de production hautement spécialisés du groupe dans le monde. Il fabrique du Saflex®, un « film plastique » unique en son genre utilisé comme intercalaire entre deux plaques de verre pour former du verre feuilleté de sécurité, notamment dans l’industrie automobile.

Expérience et efficacité énergétique

À Gand, la gestion énergétique est l’affaire d’Els Kuys, qui compte déjà 36 années d’expérience chez Eastman. Elle exerce la fonction de Global HSES Audit & Environmental Affairs Manager EMEA depuis la fin 2019. Sa mission consiste à réduire encore la consommation d’énergie du site, en collaboration avec ses collègues des départements Utilities et Maintenance.

« Nous avons souscrit à l’Auditconvenant sur l’efficacité énergétique dans l’industrie dès 2005 », explique Els. « Cela signifie que nous réalisons tous les quatre ans un audit énergétique obligatoire et que nous nous engageons à atteindre une série d’objectifs en matière de consommation et d’optimisation énergétique conformément à la Convention énergétique (Energiebeleidsovereenkomst – EBO). »

Des relevés manuels fastidieux

La première condition à remplir pour pouvoir suivre la consommation avec précision, est de disposer de chiffres corrects. Et c’est loin d’être simple. Els : « 80 % de l’énergie que nous consommons est électrique. Jusqu’à récemment, la consommation était enregistrée par des compteurs manuels, au nombre de 250 environ sur l’ensemble du site. Il fallait qu’une personne relève chaque mois les données de tous les compteurs et les enregistre dans un fichier Excel, ce qui était particulièrement fastidieux et peu efficace. En outre, il était pratiquement impossible de réaliser des études de suivi avec des mesures ponctuelles de ce type. »

Pour répondre aux conditions de l’EBO, Eastman s’est donc mis en quête d’un nouveau système de gestion énergétique. « Nous avons commencé par consulter tous les intervenants internes, de l’ingénierie à la production en passant par la comptabilité, ce qui nous a permis de définir une série d’exigences importantes. Il fallait tout d’abord que le système soit évolutif, parce que la législation énergétique et nos objectifs évoluent en permanence. Ensuite, il était important qu’il puisse être pris en main rapidement par nos collaborateurs. Et enfin, le groupe Eastman voulait que la solution puisse être intégrée localement. C’est ainsi qu’après avoir discuté avec divers fournisseurs, nous sommes arrivés chez Siemens. »

Un système de gestion énergétique en ligne permet de détecter les tendances et les écarts de consommation. Nous pouvons ainsi prendre des mesures d’économie adaptées. »

Els Kuys, Global HSES Audit & Environmental Affairs Manager EMEA chez Eastman Chemical Company

Tableau complet de la consommation

L’implémentation du SIMATIC Energy Manager a débuté fin 2017. « La première étape a consisté en l’intégration digitale des 250 compteurs électriques et des 10 compteurs de vapeur et de condensats, pour obtenir un tableau énergétique complet à tout moment », explique Matthias Demaret, E&I Engineer chez Eastman. « Ce n’était pas évident, car le site de production se compose historiquement de deux parties sans lien entre elles. Il est donc important pour nous que le système procure suffisamment de flexibilité. »

« La deuxième étape est l’automatisation : l’intégration du système de gestion énergétique dans le réseau de l’unité de production. De cette manière, les utilisateurs peuvent facilement consulter les données en ligne et détecter les tendances et les anomalies. Cette phase est encore en cours actuellement. »

 

Vereenvoudigde voorstelling van het energiebeheersysteem bij Eastman Gent Zuid.

Schéma simplifié du système de gestion énergétique chez Eastman Gand-Sud. .

Des tableaux de bords pour responsabiliser

Pour des raisons de sécurité, seules les personnes connues du réseau industriel d’Eastman Gand-Sud ont aujourd’hui accès aux données de mesure. Mais le siège central américain et les autres sites d’Eastman veulent aussi pouvoir suivre les optimisations énergétiques. Matthias : « C’est la raison pour laquelle nous avons prévu des possibilités d’extension. Nous voulons également que le département Utilities, mais aussi d’autres services comme la Production et le Magasin, soient davantage impliqués dans le système : pour pouvoir réaliser des analyses concrètes, il est important de disposer de données en temps réel. »

Illustratief voorbeeld van mogelijk dashboard. Dit is geen dashboard voorbeeld van Eastman.

Exemple de tableau de bord (sans rapport avec Eastman).

Les opérateurs et les collègues de la maintenance ont eux aussi besoin d’informations claires et précises. « Et là, les tableaux de bord sont d’une aide précieuse », déclare Matthias. « Ils montrent où se situent les pertes et dans certains cas, les opérateurs ou les techniciens de maintenance peuvent intervenir directement pour y remédier. Cela crée un sentiment de responsabilité partagée. »

Gand joue les précurseurs

Eastman Gand-Sud est aujourd’hui le premier site de production belge à disposer d’un système de gestion énergétique aussi sophistiqué. Cette position de pionnier n’a pas échappé à la direction du groupe. « Nous sommes en discussion pour étendre notre approche à d’autres sites », commente Els. « Plus les données dont nous disposons seront précises, mieux nous pourrons optimiser à l’échelle du groupe. L’objectif à long terme ? Sachant que la meilleure énergie est celle que nous ne consommons pas, nous visons de réduire notre consommation à zéro. »

Gestion énergétique chez Eastman, powered by SIMATIC

Le système de gestion énergétique SIMATIC d’Eastman Gand-Sud se compose des élémenst suivants:

Contact: Jan Van der Perre – jan.van_der_perre@siemens.com