De l’edge et cloud computing à l’intégration de l’intelligence artificielle et aux jumeaux digitaux : la production des machines-outils se fait de plus en plus digitale. À l’EMO Hanovre, le plus grand salon international de l’usinage des métaux, Siemens et le constructeur de machines FAT HACO présentent le premier tour équipé d’un CNC Sinumerik One intégralement digital – une première mondiale absolue.

Comment exploiter la digitalisation de manière optimale, accroître encore l’efficacité des équipements et processus, et se préparer pour l’avenir ? Pour répondre à ces questions cruciales pour les constructeurs de machines et les entreprises spécialisées dans l’usinage des métaux, des milliers de visiteurs venus du monde entier feront le déplacement à Hanovre (Allemagne) entre le 16 et le 21 septembre..

Sinumerik One : la pierre angulaire de la digitalisation

En plus de toute une série d’innovations récentes, Siemens dévoilera au salon une première mondiale absolue : Sinumerik One, le premier CNC intégralement digital (digital native). Grâce à une intégration parfaite de la production réelle et virtuelle, la solution Sinumerik One permet de digitaliser les machines-outils tout en offrant des possibilités infinies d’amélioration des performances, voire de nouveaux modèles économiques.

FAT HACO cartographie le futur des machines-outils

FAT-HACO a été l’un des premiers constructeurs de machines belges à intégrer Sinumerik One dans son dernier tour. « Nous constatons un net glissement des machines standard vers des installations plus complexes sur mesure », commente Irek Ostrowski, directeur vente et marketing chez HACO. « Le nouveau CNC Sinumerik One accélère le développement et la commercialisation de machines customisées mais nous permet aussi de discuter très concrètement de certaines fonctionnalités avec les clients dès la phase de vente. Ils sont ainsi assurés d’obtenir exactement la machine dont ils ont besoin. »

Découvrez Sinumerik One et le tour digital de FAT HACO à l’EMO Hanovre du 16 au 21 septembre.