Personne n’a envie de perdre son temps dans les embouteillages. Or, comme le montre le « Ideas Train », le train constitue une alternative intéressante à la voiture, grâce à la technologie digitale. Que diriez-vous de sièges aux réglages personnalisables, d’écrans tactiles pour vous divertir ou passer commande à la voiture-restaurant, ou de compartiments insonorisés pour faire une petite sieste ?

Siemens & Deutsche Bahn : partenaires et pionniers de la digitalisation

Deutsche Bahn et Siemens ont officialisé leur collaboration dans le cadre du projet « Ideas Train », une plateforme de développement de concepts innovants pour la mobilité du futur destinée aux acteurs de l’industrie ferroviaire. Les effets de la digitalisation deviennent ainsi de plus en plus tangibles, y compris dans les trains.

Cette voiture à double étage grandeur nature a été présentée du 18 au 21 septembre à InnoTrans, le plus grand salon mondial des technologies ferroviaires.

Les visiteurs ont pu découvrir à bord comment seront aménagés les trains du futur : avec des zones fitness pour les sportifs, des espaces de travail premium super équipés et des compartiments détente offrant différents écrans pour se divertir ou des fenêtres panoramiques pour profiter du paysage.

Siemens est le premier partenaire à utiliser cette plateforme unique pour lancer des innovations digitales et créer une expérience voyageur sans pareille.

L’innovation digitale pour votre voyage en train

En partenariat avec la société israélienne Silentium, Siemens a installé un système de suppression active du bruit qui minimise les nuisances sonores du train, des voies et du vent à l’intérieur du compartiment, afin de créer un module réservé à la sieste pour les passagers désireux d’arriver frais et dispos à destination.

Les sièges intelligents sont le fruit d’une collaboration avec la firme polonaise TAPS. Les écrans tactiles permettent non seulement d’écouter de la musique ou de regarder des films mais aussi d’accéder à toutes sortes de services digitaux : informations voyageurs, commandes à la voiture-restaurant, adaptation de la position du siège…

Lorsque les passagers se connectent, leurs réglages sont enregistrés dans le cloud via la plateforme MindSphere de Siemens. S’ils changent de train, il leur suffira de se reconnecter pour reprendre le film là où ils s’étaient arrêtés et retrouver automatiquement leur position de siège favorite. Une manière de personnaliser les « transports en commun ».

Un système de caméra intelligente détecte les sièges qui ne sont pas encore occupés ainsi que les places libres pour les fauteuils roulants ou les poussettes. Ces renseignements peuvent ensuite être consultés sur les écrans d’information aux passagers ou via une application spécifique, afin que chacun trouve plus facilement une place à bord pour voyager dans les meilleures conditions de confort.

Les effets de la digitalisation deviennent ainsi de plus en plus tangibles, y compris dans les trains.

Info : Pol Caby