En quête d’une solution pour collecter et traiter ses données, le distributeur d’énergie wallon ORES s’est adressé à Siemens. L’utilisation de la plateforme cloud MindSphere lui permettra non seulement de consulter et de gérer ses données en temps réel, à tout moment et en différents points, mais aussi de franchir une étape importante vers le rééquilibrage du réseau d’énergie wallon.

Le projet ORES montre les avantages du mini-grid, grâce auquel les données relatives à la production d’énergie alternative et aux besoins énergétiques de 14 entreprises seront intégrées dans l’offre d’énergie conventionnelle. L’exploitation croissante de sources d’énergie alternative (panneaux solaires, éoliennes) constitue un défi, car contrairement à la production classique, elles ne fournissent pas une quantité d’énergie constante ou stable.

Le système sera opérationnel à partir de cet été. ORES et les entreprises participantes disposeront alors d’un tableau de bord (via MindApp Edge2Web) permettant un suivi quotidien ou hebdomadaire des données de production.

À terme, des prévisions viendront s’y ajouter pour permettre aux entreprises de s’adapter aux fluctuations des conditions météo. Il sera ainsi possible d’anticiper avec plus de précision la quantité d’électricité générée par les panneaux photovoltaïques ou les éoliennes à certains moments. Un bilan sera établi au bout d’un an. « Nous cherchons à savoir si ces entreprises peuvent produire leur propre énergie et comment la consommer au maximum afin de réduire leur facture finale. L’objectif est donc de faire correspondre la production d’énergie alternative et la consommation. Il s’agit en quelque sorte d’un compteur d’énergie virtuel à grande échelle », explique Siemens.

Et l’IoT dans tout ça ?

Les prévisions sont très importantes dans ce contexte. Des algorithmes sont créés pour pouvoir effectuer des prévisions météorologiques et ainsi déterminer le rendement. Le modèle répartit les productions prévues en types de climat et de saison. On peut ensuite déterminer la production sur cette base et la mettre en lien avec les besoins en énergie. Au final, les réseaux sont également mieux équilibrés. La technologie utilisée, MindSphere, est un système d’exploitation IoT ouvert issu d’une collaboration entre les différentes divisions de Siemens.

Les avantages de MindSphere

L’intégration des algorithmes dans MindSphere a été réalisée en collaboration avec l’Université de Mons. Les données du client arrivent dans le cloud pour y être traitées ou consultées. L’ambition ultime est de couvrir toute la Wallonie afin de mieux équilibrer le réseau énergétique.

« Chez ORES, la stabilité est garantie et l’on cherche à axer la croissance sur l’avenir. Nous avons commencé à connecter des compteurs et à mettre en place un tableau de bord. Dans une deuxième phase, des algorithmes seront créés pour que le client puisse suivre toutes les données en temps réel. La plateforme évolue en quelque sorte avec les besoins de l’entreprise. Il est vrai que le nom de Siemens et la stabilité de la plateforme nous apportent la confiance nécessaire. Nos clients sont formés pour pouvoir se débrouiller seuls après l’implémentation. Nous resterons évidemment à leur disposition pour le suivi », conclut Siemens.

Cartographier l’énergie alternative

« Les compteurs d’énergie intelligents passent au niveau supérieur pour mieux s’adapter aux évolutions. L’utilisation de certains appareils, comme les congélateurs des acteurs industriels sur ce marché par exemple, sera optimisée. Ces appareils fonctionneront plus ou moins longtemps entre certaines heures afin de réduire la facture énergétique.

Les difficultés ne manquent pas, mais les solutions basées sur l’analyse intelligente des données et les applications cloud nous permettront de trouver des solutions appropriées dans ce monde en évolution perpétuelle. »

Contact : Jan Blanchaert en Piet Polfliet