Vous voulez surveiller la température d’un liquide, d’un solide ou d’un gaz ? Vous avez donc besoin de capteurs, mais aussi d’un relais. La deuxième génération de relais SIRIUS 3RS2 offre de nombreuses fonctions et possibilités intéressantes à cet effet.

Lorsque les capteurs ont détecté la température d’un liquide, d’un solide ou d’un gaz, le relais SIRIUS 3RS2 analyse la valeur obtenue afin de déterminer si elle dépasse les limites inférieure ou supérieure ou si elle reste dans la plage de fonctionnement. Ceci permet d’éviter de manière proactive les problèmes ou dommages qui pourraient affecter l’installation.

La nouvelle génération de relais SIRIUS 3RS2, dont les fonctionnalités ont encore été élargies, se décline en versions digitales et analogiques. Petit panorama de leurs principaux atouts et caractéristiques.

A avantages des versions analogiques

La version analogique de notre relais SIRIUS 3RS2 existe en plusieurs variantes : pour un seul capteur ou une seule valeur seuil, ou pour sondes pt100 et thermocouples de type J et K pour la plupart des plages de températures habituelles. Vous pouvez également utiliser ce relais analogique comme contrôleur à deux points, afin de vérifier si la température passe au-dessus ou en dessous d’un certain seuil.

Les réglages s’effectuent à l’aide de boutons rotatifs ou de curseurs. Lorsque la température atteint la valeur limite réglée, le relais peut immédiatement basculer sur une autre charge via la sortie de contact inverseur. Vous utilisez alors le contact NC comme contact auxiliaire. Vous avez le choix entre une hystérésis de 5 %, 10 %, 15 % ou 20 %.

Avantages des versions digitales

Contrairement au relais SIRIUS 3RS2 analogique, les versions digitales se règlent au moyen d’un affichage LCD intuitif, offrant de nouvelles fonctions comme un mode économique et des possibilités de calibrage améliorées. L’affichage indique très clairement l’état de l’équipement par des changements de couleur.

L’offre de relais SIRIUS 3RS2 inclut des variantes pour un seul capteur, deux valeurs limites, toutes les sondes à résistance courantes et les thermoéléments. Vous pouvez également relier un module capteur supplémentaire sans fil via une interface de communication certifiée SIL 1. Ceci vous permet d’élargir le relais à l’aide de trois sondes à résistance pour surveiller de gros transformateurs ou moteurs triphasés par exemple. Mais vous pouvez très bien prévoir une entrée analogique également (4-20 mA). Les versions digitales existent aussi avec interface IO-Link pour permettre à l’appareil de transmettre des données de température à des contrôleurs de niveau hiérarchique supérieur ou de les intégrer dans un système IoT dans le cloud tel que MindSphere.

Enfin, les versions digitales possèdent de nombreuses certifications de sécurité : IEC 61508/62061 et ISO 13849 (elles peuvent donc être utilisées dans les applications de sécurité jusqu’à SIL 1/PL c), mais aussi EN 14597 et EN 50156 (ce qui vous permet de surveiller aussi des brûleurs). Si nécessaire, vous pouvez effectuer le reset des versions digitales manuellement ou à distance. Ou laisser l’appareil le faire automatiquement selon vos réglages. Le relais conserve toujours le dernier état de l’appareil, même en cas de coupure de courant. Vous pouvez donc toujours le consulter au besoin.

En savoir plus ? Découvrez toutes les solutions de monitoring de SIRIUS