Siemens a atteint son objectif intermédiaire de réduction carbone. L’empreinte carbone de sa propre chaîne de valeur a diminué de plus de moitié (54 %) depuis 2014, dépassant ainsi – de quatre points de pourcentage – son objectif de diviser par deux ses émissions mondiales de dioxyde de carbone (CO2) d’ici 2020. Les émissions carbone des sociétés du groupe, Siemens Energy incluse, ont baissé de près de 1,2 million de tonnes par rapport à 2014. Le groupe agit sur quatre leviers : élargissement de son programme d’efficacité énergétique, utilisation de systèmes d’énergie distribués, achat d’énergie verte et réduction des émissions de son parc de véhicules. Son ambition est d’atteindre la neutralité climatique dans ses activités commerciales d’ici 2030. Ces détails et d’autres informations actuelles en matière de développement durable ont été publiés récemment par l’entreprise.

« La pandémie a fondamentalement modifié nos vies et révélé de façon brutale les faiblesses de nos systèmes sociaux, économiques et écologiques. Pour créer de la valeur de manière responsable, il nous faut construire un avenir durable et concilier les intérêts des populations avec la sauvegarde de la planète. La décarbonation est une étape importante vers cet objectif », déclare Roland Busch, Vice-président du Directoire de Siemens AG. « Nous avons aujourd’hui une formidable opportunité de créer un monde meilleur. Nous aidons nos clients à remodeler des pans majeurs de nos économies pour améliorer un peu plus chaque jour la vie de milliards de personnes », poursuit-il.

Afin d’ancrer encore plus solidement la durabilité dans l’entreprise, des critères environnementaux, sociaux et de gouvernance (ESG) ont aussi été introduits dans le système de rémunération du Directoire. Ce système ESG/indice de durabilité interne à Siemens repose sur trois indicateurs clés de performance (KPI) d’égale importance. Pour la tranche d’attribution d’actions (Stock Awards) de 2020, il s’agit de : la réduction des émissions de CO2(critère environnemental), le nombre d’heures de formation par employé (critère social) et le Net Promoter Score mesurant la satisfaction des clients (critère de gouvernance). Les critères ESG s’appliquent de manière similaire à tous les cadres supérieurs du groupe dans le monde ayant droit à des Stock Awards.

« Nos succès des derniers mois prouvent que développement durable et rentabilité vont de pair. Nous pouvons ainsi créer de la valeur à long terme – pour nos clients, nos employés et la société dans son ensemble », ajoute la CHRO de Siemens AG, Judith Wiese, qui est aussi membre du Directoire et responsable, entre autres, du développement durable. « Les solutions digitales et innovantes de Siemens permettent à l’entreprise et à ses clients d’automatiser les processus mais aussi de renforcer l’efficacité énergétique et de promouvoir la décarbonation. Avec nos partenaires, nous mettons tout en œuvre pour exploiter davantage le potentiel offert dans ce domaine, afin de rendre les systèmes utilisés dans l’industrie et les infrastructures encore plus durables et plus respectueux de l’environnement ».

Par ailleurs, pour pouvoir prendre en compte les risques environnementaux et sociaux de manière plus précoce et exhaustive, un système d’alerte digital innovant pour la prise de décisions commerciales a été lancé le 1er L’outil de vérification (Due Diligence) ESG a été développé en collaboration avec des experts externes, y compris des spécialistes des droits humains, et peut être employé dans toutes les entités commerciales de Siemens. Il couvre l’identification, l’évaluation, la limitation et la surveillance des risques, et combine des informations internes avec des données externes.

L’engagement de Siemens en faveur du développement durable est reconnu de longue date à l’extérieur du groupe. Siemens occupe de nouveau cette année le haut du classement du Dow Jones Sustainability Index, ayant obtenu le maximum de points dans de nombreux domaines, dont l’innovation, l’environnement – plus particulièrement l’éco-efficacité opérationnelle et la gestion responsable des produits – ainsi que dans la nouvelle catégorie de cybersécurité.

Siemens a également reçu la note triple A pour la cinquième année consécutive au classement ESG de MSC, l’une des plus grandes agences mondiales de notation, qui analyse les pratiques environnementales, sociales et de gouvernance (ESG).

Plus d’informations sur notre stratégie et notre approche en matière de durabilité ? Consultez cette page web.