Les composants intelligents et l’intégration de divers systèmes sont désormais un élément indispensable dans la gestion de grands bâtiments. C’est également une condition essentielle si l’on veut gérer les bâtiments de manière plus efficace et surtout respectueuse du climat. Siemens et Grada International envisagent l’avenir avec une philosophie similaire, chacun dans son domaine. C’est pourquoi ils proposent leurs produits différents mais complémentaires dans un seul et même paquet sur le marché.

Depuis plus d’un demi-siècle, Grada International est un partenaire fiable et un fournisseur expert de solutions intelligentes dans le domaine de la distribution, du contrôle et du confort de l’air. Le fabricant belge, établi à Lokeren depuis sa création en 1963, dispose de son propre laboratoire avec lequel il est possible de faire la différence dans le domaine de la recherche et du développement. En tant que spécialiste des boîtes VAV, Grada International est aux premières loges pour évaluer l’évolution de cette catégorie de produits. Le développement de la gamme VAV est un processus constant pour Grada International.

Corona

« Depuis l’apparition de l’effet corona, on s’est rendu compte que nous avions besoin de bonnes solutions de ventilation à tout moment et en tout lieu », déclare Andries Maet, chef de produit VAV chez Grada International. « Les boîtes VAV jouent un rôle important à cet égard, car ils sont nécessaires pour permettre une ventilation contrôlée par la demande, en fonction par exemple de l’occupation, des niveaux de CO² ou de la pollution de l’air. Cela permet d’améliorer l’efficacité énergétique d’un bâtiment. C’est pourquoi la demande de boîtes VAV a augmenté de manière significative en peu de temps ».

La technologie des boîtes évolue également à un rythme rapide, notamment en ce qui concerne les moteurs. « Ils deviennent plus intelligents et offrent de plus en plus de possibilités de communication. C’est nécessaire pour pouvoir mieux les intégrer dans les systèmes de gestion des bâtiments », explique Andries. C’est dans cet esprit que Grada International et Siemens travaillent ensemble depuis quelques années. Johnny Mosselmans, Sales Manager chez Siemens Building Products, nous ramène au point de départ de cette coopération fructueuse : « Tout a commencé lorsque les gens de Grada International sont venus frapper à notre porte à la recherche d’une solution pour un projet où le système de gestion du bâtiment devait interagir avec les boîtes VAV. En combinant nos moteurs intelligents avec leurs boîtes VAV, Grada a pu offrir une solution totale au client. »

Solutions complètes

Dans les années qui ont suivi, le contact entre les deux entreprises est resté et le besoin d’une coopération plus intensive s’est fait sentir. « C’est parce que le marché change radicalement », déclare Johnny. « Deux tendances du marché se dégagent : les composants sont de plus en plus intelligents et les clients recherchent des solutions globales. De même qu’il est impossible d’acheter une voiture sans autoradio standard, la demande de boîtes VAV dotées d’une intelligence intégrée ne cesse de croître. Après tout, les bâtiments doivent devenir plus intelligents et être capables de communiquer avec d’autres bâtiments : c’est une étape nécessaire pour atteindre la neutralité climatique d’ici 2050. »

Vision partagée

C’est pourquoi la collaboration est élargie. Désormais, Siemens et Grada iront main dans la main sur le marché et intégreront leurs solutions respectives dans leurs produits. En unissant leurs forces, Siemens et Grada renforcent également leur expertise dans des domaines dans lesquels elles n’étaient pas spécialisées jusqu’à récemment. « Nous offrons une solution et un message sans ambiguïté à nos clients et à ceux des autres », déclare Johnny Mosselmans. « Nous partageons la même vision de l’avenir », ajoute Andries Maet. « Nous visons tous deux des systèmes intelligents et économes en énergie, ainsi qu’une bonne ventilation, le tout intégré dans un système central de gestion des bâtiments. »

Andries Maet utilise un exemple pour illustrer les avantages potentiels de la collaboration dans un projet. « Dans un immeuble de bureaux équipé de plusieurs unités Grada, nous pouvons utiliser un moteur Siemens DXR et un thermostat d’ambiance ou une sonde de CO² pour régler avec précision le débit de ventilation en fonction de paramètres spécifiques. Et en combinant notre expertise produit, le contrôle de bâtiments multifonctionnels, avec des besoins différents selon la fonction de la pièce, peut être mieux adapté. »

Des économies tout au long de la durée de vie

La collaboration présente des avantages clairs pour l’installateur : l’ingénierie de l’installation se déroulera de manière plus fluide et plus efficace. « Les économies de coûts commencent dès la phase de montage et de réglage et se poursuivent pendant toute la durée de vie de l’installation », souligne Andries Maet. « En outre, le client final et le gestionnaire de l’installation bénéficient également d’une communication approfondie entre les composants. Le surcoût initial est rapidement amorti, car la maintenance et la résolution des problèmes sont effectuées plus efficacement. »

Siemens et Grada pensent tous deux que le marché devrait être mieux informé des possibilités. Andries Maet : « Chez Grada, nous sommes surpris que les VAV soient encore très souvent vendus avec des moteurs analogiques, sans aucune forme de communication. Nous sommes convaincus que la communication sur des standards tels que KNX, BACnet, etc. entre le moteur et le contrôleur d’ambiance offre des avantages uniques.  Cet aspect est souvent sous-estimé. Il reste donc encore beaucoup de chemin à parcourir pour atteindre l’objectif final, à savoir une commande de salle complète et intégrée avec des composants communicants. »