La Siemens Industry Academy fête ses trois ans. La collaboration structurelle entre des formations d’ingénieur et de grands noms de l’industrie en Flandre est devenue un écosystème mature et structuré, qui offre une valeur ajoutée concrète à tous les acteurs concernés. Le réseau compte aujourd’hui plus de cinquante partenaires professionnels de tous les secteurs de l’industrie. Avec l’appui de la KU Leuven, de l’UHasselt et de l’UGent et grâce aux technologies Siemens les plus récentes, l’Academy permet aux étudiants de se préparer mieux que jamais à leur future carrière d’ingénieur.

Siemens a créé son Industry Academy en 2019 dans l’idée de jeter un pont durable entre l’industrie et l’enseignement supérieur. L’objectif est de réunir des institutions académiques, des étudiants et des entreprises privées en offrant à chacun une valeur ajoutée concrète. Cette année, de nouveaux grands noms de l’industrie tels que Unilin, Danone, Helicus et Barry Callebaut ont décidé de soutenir eux aussi cette initiative de formation.

« Notre liste de partenaires compte aujourd’hui une cinquantaine de sociétés réputées de tous les secteurs de l’industrie, notamment l’industrie manufacturière et des procédés et la construction mécanique », explique Thierry Van Eeckhout, Vice President Sales de Siemens Digital Industries. « Cette collaboration satisfait nos partenaires actuels et séduit chaque année davantage d’entreprises. Le développement de l’écosystème SIA est la preuve que l’initiative répond avec succès à leurs besoins et à ceux de l’enseignement. »

Bert Lauwers, doyen de la Faculté d’ingénierie industrielle de la KU Leuven : « Le nombre croissant d’entreprises partenaires montre que l’industrie veut vraiment contribuer à la formation des futurs ingénieurs. Un des grands changements que nous y avons apportés est l’interaction plus large avec le monde du travail dès la première année d’étude. La Siemens Industry Academy est un bel exemple de la façon dont cette interaction peut se concrétiser de manière durable. »

Une nouvelle génération d’ingénieurs

« À travers l’Academy, nous utilisons notre expertise, notre matériel et nos outils pour faire découvrir des technologies et des solutions de pointe aux étudiants et au monde académique, et les rapprocher ainsi de la réalité du marché. Cet investissement dans l’enseignement crée une nouvelle génération d’ingénieurs mieux préparés à leur vie professionnelle future, ce qui est crucial pour soutenir l’économie. L’industrie compte aussi pour sa part sur une valorisation de la recherche scientifique (appliquée) et sur une détection précoce des jeunes talents », précise Eddy Nelis, Senior Vice President de Siemens.

Stage+, projets Master et bien plus encore

La KU Leuven a été la première université belge à rejoindre la Siemens Industry Academy en 2019. Le projet Stage+ lancé à l’époque avec l’université a connu un tel succès qu’il a été optimisé et étendu l’année académique suivante, donnant naissance aux projets Master.

En 2020, l’UGent a également rejoint l’histoire avec des projets de Master. Le but est de permettre à des étudiants de travailler sur un projet d’innovation en bénéficiant de l’encadrement d’entreprises partenaires qui font appel à la technologie Siemens.

« Grâce à la Siemens Industry Academy, nos étudiants ingénieurs industriels ont la chance de réaliser leur mémoire dans des entreprises de pointe en étant encadrés par des spécialistes du secteur », commente Patrick De Baets, doyen de la Faculté d’ingénierie et d‘architecture de l’UGent. « Le bénéfice est triple pour les étudiants : ils acquièrent des connaissances techniques, ils se familiarisent avec le secteur et ils apprennent à travailler en équipe. Grâce à la Siemens Industry Academy, la faculté est plus en phase avec les besoins du marché du travail et nos ingénieurs sont plus rapidement opérationnels. »

L’an dernier, l’Academy a encore élargi ses activités en proposant de nouvelles formules. C’est ainsi que depuis 2020, les étudiants peuvent assister à des conférences données par des experts de Siemens ou d’autres acteurs du secteur privé impliqués dans le projet. L’Academy organise également des visites d’entreprise et des observations en situation de travail en collaboration avec ses partenaires. Le but est de permettre aux étudiants d’acquérir non seulement des connaissances techniques, mais aussi des compétences professionnelles essentielles pour la pratique de leur futur métier.

« L’Academy nous offre un large éventail de possibilités, depuis les petits projets jusqu’aux stages extracurriculaires de plus grande ampleur, qui peuvent s’insérer au moment adéquat dans la formation des ingénieurs », ajoute Bert Lauwers.

L’ambition est de renforcer la croissance de la Siemens Industry Academy dans un proche avenir et d’encore étendre son offre de projets et d’initiatives. « Nous cherchons en permanence de nouvelles possibilités dont tous les partenaires pourraient tirer profit. Nous voulons continuer à alimenter un vivier de jeunes talents pour le marché du travail », conclut Thierry Van Eeckhout.

Contact: Thierry Van Eeckhout – thierry.van_eeckhout@siemens.com  en Francis Gheldof – franics.gheldof@siemens.com

Plus d’informations sur www.siemens.be/sia